apnée au lycée

L’apnée au Lycée, c’est trop la classe !

Saviez-vous que certains lycées proposent une section apnée comme option sport ? Il y a fort à parier que non, et pour cause, il n’en existait qu’un seul pour l’instant. Il ne le sera bientôt plus car en septembre un deuxième établissement dispensera cette discipline. Allons étudiers ça de plus près.

C’est en discutant avec l’un de nos abonnés instagram que nous avons eu l’info. Comme la majeur partie d’entre nous, on n’était loin de se douter que cela pouvait être possible.
Apnea sub a interviewé Benjamin Emeriaud et Philippe Desmet, les deux seuls professeurs d’éducation sportive en France à proposer cette discipline dans leur lycée.

Présentez-vous ?

Benjamin : Bonjour, je m’appelle Benjamin Emeriaud, j’ai 46 ans. Originaire du Lavandou, j’ai fais mes études sur Nice puis suite à une mutation, je me retrouve à Chartres, où je suis professeur d’Eps au lycée Marceau de Chartres.

Philippe : Bonjour, je m’appelle Philippe Desmet, j’ai 48 ans je suis professeur d’EPS et moniteur de plongée. Je suis professeur d’EPS au lycée Bascan de Rambouillet dans les Yvelines.

Depuis quand vos sections respectives existent-elles ?

B : La première section sportive à voir le jour, c’est celle de Chartres qui débute en 2009 comme association sportive, puis en 2011, la section apnée au lycée Marceau voit le jour.

P : Officiellement, la section sportive apnée verra le jour à la rentrée de septembre 2020. Après avoir fait de l’association sportive durant quatre ans auparavant.

Est-ce facile à mettre en place ?

B : Il faut avant tout des moyens structurels à proximité et le soutien du proviseur. Il faut la double casquette professeur de sport et moniteur de plongée/apnée.

P : Le dossier pour monter une section sportif fait à peu près 15 pages il faut l’accord de son chef d’établissement du rectorat et de l’inspection académique.
Le club de plongée partenaire, le Nautique Club de Rambouillet a aussi un rôle très moteur dans l’élaboration de ce dossier.

Tous les 3 ans, un bilan est dressé pour la poursuite de la section.

Bénéficiez-vous d’aide, de sponsoring ou de supports ?

B : Pas de sponsors

P : Nous n’avons pas de sponsors pour le moment, Beuchat nous a fait un prix sur des palmes masque et tuba.

Combien d’élèves encadrez-vous ? Y a t-il des sélections ?

B : La section compte une douzaine d’élèves, répartis en groupe de 3 sur 4 ateliers et selon les niveaux. Un tiers de l’effectif est féminin.

P : L’association comptait 25 élèves, j’en espère une bonne quinzaine à l’ouverture de la section, avec l’accompagnement d’un autre professeur.
Le recrutement se fait sur un test d’apnée (25 mètres en dynamique et une minute en statique) ainsi que sur la motivation des élèves.

apnée lycée marceau chartres
Section sportive scolaire Lycée Marceau de Chartres

Du point de vu organisation et équipements, comment ça fonctionne ?

B : Nous fonctionnons avec les créneaux du club de plongée de Chartres, ce qui permet également d’encadrer quelques élèves.
Les Palmes (mundial de Beuchat), masques et tubas sont prêtés.


P : En ce qui concerne les créneaux piscine il faut les négocier en début d’année. La section aura 2 × 2 heures le mardi et le jeudi matin.
Au niveau matériel nous prêtons : masques, palmes (une douzaine de JFE en carbone), tubas, bonnets de bain et même les lunettes de piscine. Nous aimerions investir dans des combinaisons et plus de palmes.

Le but de la section est d’approfondir et de développer des connaissances à la fois théorique et pratique liées à l’apnée”

Quels sont les objectifs de cette section ?

B : Nos objectifs sont fixés par les textes de la commission fédérale d’apnée.
On cherche aussi à faire rayonner notre apprentissage au travers de compétitions comme les championnats de France en eau libre, de projets vidéos et pédagogiques.


P : Le but de la section est d’approfondir et de développer
des connaissances à la fois théorique comme les lois physiques et physiologiques ainsi que la pratique liées à l’apnée. La connaissance du milieu marin. Connaître le matelotage.
J’aimerais aussi leur faire découvrir la pêche sous-marine et la revalorisation du poisson pour leur donner le goût au respect de l’environnement. L’écologie le développement durable feront aussi parti de mes objectifs à la fois de façon théorique et pratique ramasser les déchets à la fois en mère dans les ports ou même autour du lycée. La réalisation de vidéos sous marine dont les élèves sont très fiers. Et d’autres projets comme la fabrication de palme en fibre par Laurent Kalifa.

apnée lycée challenge UNSS

Quel niveau les élèves peuvent obtenir ?

B : Les élèves peuvent obtenir leur pass’ apnéiste (niveau 1) jusqu’au niveau confirmé (niveau 3), le Rifaa, le niveau initiateur et même le niveau 1 bouteille. Ils doivent être capable d’aller à 40 m.

P : Le secourisme ainsi que les niveaux fédéraux seront passés pendant les trois ans de lycée. Nous passons donc les niveaux en piscine ainsi que les niveaux en mer. J’aimerais leur faire passer aussi le permis bateau et pourquoi pas le niveau 1 en plongée bouteille, suivant les possibilités financières.

La pratique de l’apnée permet d’avoir davantage confiance en eux.”

Y a t-il un apport ou une influence sur les études ?

B : C’est une discipline qui apporte beaucoup d’enrichissement car ça demande de la concentration, du calme, de connaître ses limites ce qui amène une meilleure confiance en eux-même et à les rendre plus responsable.

P : En terme de bénéfice, pour l’élève, il est surtout personnel. La pratique de l’apnée permet d’être plus dans le bien être et de prendre davantage confiance en eux. Ils sont plus motivés et plus épanouie. Ce qui doit certainement avoir un impact sur leur état d’esprit et leurs études, même si aucunes corrélations n’a été démontrées. Je pense notamment à 2 de mes élèves pour qui cela permis de les maintenir à flot.

apnée lycée

Existe-t-il un relai universitaire ?

B : La pratique à l’université est plus répandue. Malheureusement aucune n’est dans un périmètre géographique proche. Puisqu’elles se situent sur Nice, le berceau de l’apnée en France, en Lorraine, Caen, Rouen ou Rennes.

Bon a savoir : la Fac de STAPS Nice propose des cours d’apnée avec Claude Chapuis ainsi que celle de Mulhouse, depuis cette année.
Arnaud Ponche en est le responsable et tous les étudiants seront formés 😉
La commission apnée du Touring Plongée Mulhouse a également une collaboration avec le SUAPS de l’Université de Haute Alsace et accueille des étudiants avec prix réduit, prise en charge d’une partie par l’Université et prêt de matériel.

P : Rambouillet ne bénéficiant pas de fac, la plupart des étudiants doivent sortir du périmètre pour poursuivre leurs études. Ce qui se traduit par une perte des effectifs au niveau du club.

Sont-ils nombreux à poursuivre la pratique de l’apnée ?

P : Lorsque les élèves sortent du lycée,  il n’ont plus de possibilité de pratiquer dans les universités. On garde malgré tout énormément de liens avec les anciens élèves qui nous sollicitent pour avoir des adresses de stage ou des conseils.

Qu’est ce qui fait qu’il y est si peu de section de ce genre, selon vous ?

B : Il faut avant tout l’aval du chef d’établissement qui peut être déterminant, y montrer un intérêt pédagogique. Sans compter que l’apnée est une activité somme tout encore récente et à risques. Ce qui fait qu’on a pas encore énormément de gens formés. Il faut la double casquette : enseignant EPS et formation initiateur apnée qui pour la seconde découle d’une démarche personnelle. Pour les formations, il n’existe pour l’instant qu’un seul centre, le CIPA à Nice.

P : Il y a très peu de section sportive comme la nôtre car les professeurs d’EPS n’ont pas dans leur cursus STAPS une formation d’apnée. Avec Benjamin nous plongions avant de prof d’EPS nous avons donc décidé de partager notre passion. Ça n’est pas un sport qui culturellement fait partie du panel des activités qu’un enseignant d’EPS pratique régulièrement.
Je pense qu’elle peut devenir plus répandue. Le yoga fait son entrée dans les textes officiels donc pourquoi pas l’apnée avec tout le contrôle de la respiration du stress qu’elle entraîne.

apnée lycée-Club Rambouillet

Y a t-il d’autres initiatives en gestation ?

B : Le collège de Chartres étudie la question, ce qui permettrait d’établir une passerelle entre le collège et le lycée.

P : En Normandie, il y a Valentin Galiero, chasseur sous-marin et prof. d’EPS qui est très motivé pour monter une section en collège.

Quel dévellopement envisagez-vous pour vos sections ?

B : Notre section est soumise à reconduction tous les 3 ans, et dépend aussi des dotations et des moyens dont dispose les établissements car ça concerne qu’un nombre restreint d’élèves. Une telle section permet néanmoins d’être une plus value pour l’image du lycée et permet d’être plus médiatisées.

P : J’espère que ma section se développera comme je le souhaite que tous les projets aboutiront : voyage à l’étranger, initiation à la pêche Marine, valorisation du poisson ce qui permettrait de créer un pont avec la section cuisine du lycée.

Niveau challenge, est-ce qu’il y a des compétitions ?

B : Deux évènements marquent l’année. Le challenge interscolaire UNSS (union nationale du sports scolaire) des activités subaquatiques avec près de 150 participants venus de différents coins de la France. Ce qui permet de promouvoir la discipline. Au menu de cette journée : tir sur cible, hockey subaquatique, apnée dynamique, sauvetage et nage avec palmes.
La deuxième, le Championnat de France d’apnée en profondeur organisé par la fédé.
NDLR : La fédération impose d’avoir 16 ans pour participer aux compétitions piscine et 18 ans pour celles en mer. 

Avez-vous des anecdotes ou infos à nous partager ?

B : La rencontre avec des athlètes ou des personnalités de renom comme : Guillaume Bourdila, champion du monde français d’apnée dynamique sans palmes, Alice Modolo vice championne du monde d’apnée ou Jean-Marc Barr, l’acteur du Grand bleu.

P : En ce qui concerne les anecdotes le plus sympa pour moi reste les élèves qui gardent un contact après le lycée pour vous demander des conseils , nous expliquer les voyager les sorties qu’ils ont fait. J’aime quand j’ai les petits frères ou les petites sœurs des élèves que j’ai accompagné, viennent s’inscrire à l’Association Sportive suite à la publicité que leur aînés leur ont fait.
Mon souvenir le plus fort reste le tournage de Dance Dolphin. Les élèves sont venus le dimanche à la maison, où je les ai fais monter sur mon zodiac qu’on a tiré sur la route pour tourner le clip. Nous avons pu faire de l’apnée en étant déguisé et en immergeant un déambulateur dans la piscine. C’était très sympa à faire et on en a tous gardé un très bon souvenir au point que les élèves veulent recommencer un tournage.

Clip de Dance Dolphin, réalisé par l’association d’apnée de Rambouillet

0 comments on “L’apnée au Lycée, c’est trop la classe !Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
Instagram