Qui s’y connaît en apnée ?

Qui s’y connaît en apnée ?

credits : @perrinjames1

Le saviez-vous : l’apnée ne consiste pas juste à retenir sa respiration dans un environnement aquatique, durant un temps correspondant à vos capacités personnelles. L’apnée a plusieurs formes méconnues que l’on va étudier ci-dessous.
L’apnée est sport de plaisir avant tout, il faut prendre plaisir à plonger et à réaliser une performance unique. L’apnée est une école de patience, la progression est assez longue et lente, et passe obligatoirement par des entraînements à répétition. Quel que soit la discipline, les apnées les plus performantes ne sont pas les premières, loin de là. Les phases d’entraînement doivent être assidues, réalisées dans les meilleures conditions possibles et respect des règles de sécurité.
L’apnée peut être perçue sous différentes formes :


I. Les disciplines principales

Dans ce domaine, on privilégie les sensations, « l’apnée pour faire de l’apnée ».

l’apnée statique (STA) : L’objectif est de rester le plus longtemps possible, sans respirer et sans bouger. Elle se pratique généralement en surface ou en eau peu profonde Dans ce type d’apnée, il faut une eau calme et chaude pour obtenir de meilleurs résultats. L’apnée statique est une recherche d’écoute, de sensations, de plaisirs, de bien-être et une découverte de soi.

Apnée statique / credits : @anna_cascarino

l’apnée dynamique : l’objectif consiste à parcourir une distance à l’horizontal sous l’eau à 2 ou 3 mètres. Elle peut se pratiquer avec palmes (DYN) ou sans palmes (DNF) C’est un bon apprentissage pour l’écoute de soi, à prendre conscience de ses limites et à gérer son effort physique.

Apnée dynamique / FFESSM BESANCON 2015 11 / credits : FFESSM BESANCON

Les disciplines axées sur la profondeur sont les plus dangereux car avec la pression, sous l’eau, vos organes remplis d’air (oreilles et poumons) risquent de s’écraser. Les catégories sont :

l’immersion libre (FIM): l’objectif consiste en une descente et remontée le long d’un câble uniquement à la force des bras et sans palmes. Cette discipline peut se passer de combinaison pour plus de sensations corporelles.

le poids constant (CWT) : l’objectif consiste à descendre et remonter à la force des palmes le long d’un câble. Elle est considérée comme la discipline de l’apnée la plus complète, donc de ce fait, la plus dure. Elle nécessite la maîtrise de soi, de la pression, de l’effort physique..

le poids variable (VWT) : l’objectif consiste à descendre le long d’un câble à l’aide d’une gueuse et remontée à l’aide des bras. Ce type d’apnée permet d’atteindre facilement des profondeurs importantes. Il faut vraiment avoir les compétences nécessaires en apnée pour la pratiquer.

le no-limits (NLT) : l’objectif consiste à descendre le long d’un câble à l’aide d’une gueuse et la remontée s’effectue à l’aide d’un ballon-parachute. Cette discipline fait beaucoup parler d’elle par ses dangers du fait qu’elle soit pratiquée de manière ludique et pas toujours dans le respect des règles de sécurité. Cette façon de plonger a été popularisé par le film « Le Grand Bleu » de Luc Besson.

II. Les disciplines annexes

Dans ce domaine se placent toutes les disciplines sportives qui exigent au moins un passage sous l’eau donc la maîtrise doit être parfaite de l’apnée car aucun équipement respiratoire n’est accepté. C’est notamment le cas de :

  • la chasse sous-marine : la pèche réalisée typiquement en apnée (en mer ou en lac).
  • le hockey subaquatique : un sport d’équipe qui se joue sous l’eau.
  • les nages avec des palmes: types de nages où l’avancée du nageur se fait qu’à l’aide de sa force musculaire et de ses palmes. Cette forme de discipline peut aussi être pratiquée lors de compétitions.
  • La promenade palmée : Pour partir à la découverte de la faune et flore marine.
  • le tir sur cible subaquatique (TSC) : Une version sous-marine du biathlon. Il y a quatre épreuves : le tir de précision, le biathlon, le super biathlon et le relais. Équipé d’une arbalète, l’apnéiste effectue plusieurs allers-retours dans sa ligne d’eau, avec des tirs sur cible entre tour. 

Jeunes apnéistes en herbe, maintenant que vous savez tout, qui est prêt à plonger ?

L’équipe Apnea.

Please follow and like us:
error

2 comments on “Qui s’y connaît en apnée ?Add yours →

    1. Merci beaucoup, Cissé. N’hésitez pas à partager l’article autour de vous et si l’apnée vous intéresse, il est possible d’en faire à Lille avec ses amis. Une activité pour des vacances assurées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook
Facebook
Pinterest
LinkedIn
Instagram